Le mot du Président ...

La première moitié de l’année 2020 a été extra-ordinaire au sens plein du terme puisque rien ou presque ne s’est déroulé comme prévu ; espérons que la seconde partie de l’année sera marquée par le retour à une situation plus ordinaire, plus normale.
 
La pandémie de Covid-19 a entraîné l’arrêt de nombre d’activités et d’entreprises durant plusieurs mois et, à tous les niveaux, certaines auront du mal à surmonter les conséquences  de cette catastrophe sanitaire doublée d’une catastrophe économique et à se relever. La MJC, aussi, a été lourdement affectée par la crise : toutes ses activités ont été suspendues durant les mois de confinement.  
 
Cette pandémie, que personne ne voulait, est encore bien là. Il serait insensé de la croire vaincue et de relâcher la vigilance, par exemple, en ne respectant plus l’ensemble des précautions de bon sens regroupées sous le terme de «gestes barrières».  
Respecter ces gestes barrières, c’est respecter les autres et se respecter soi-même.
 
Le redémarrage de nos activités est lent et progressif ; de nouvelles façons de fonctionner s’imposent à nous ou nous sont imposées par les autorités sanitaires, fédérales et ministérielles.
 
C’est dans ce contexte que nous avons mis en place le «Protocole sanitaire pour la réouverture de la Maison des Jeunes et de la Culture» pour l’espace culturel, les protocoles sanitaires pour la réouverture de l’accueil de loisirs à la Maison Intercommunale de l’Enfance, le mercredi jusqu’au 6 juillet, puis pour les vacances d’été du 6 juillet au 7 août.
 
Par ailleurs, en accord avec les recommandations du ministère des sports et sa fédération, chaque club sportif pouvant reprendre ses activités a rédigé et met en place un protocole sanitaire spécifique.
 
Sur tout le territoire national, la réouverture des cinémas a été autorisée à partir du 22 juin : depuis cette date, le cinéma de Verdun accueille donc, à nouveau, les cinéphiles.
 
Cette crise a entraîné des modifications profondes, et sans doute durables, de nos modes de fonctionnement. Elle a aussi montré que la solidarité est une valeur fondamentale de notre vie en société.  
Il est possible, sinon probable, que ce que certains dénomment le «monde d’après» soit différent du «monde d’avant» : si ce nouveau monde est plus solidaire que l’ancien, nous aurons au moins gagné cela...  
 
Pour conclure, je veux vous remercier toutes et tous, partenaires, bénévoles, salariés et adhérents de la MJC, pour votre soutien et votre confiance : ensemble, nous serons plus forts pour continuer à faire vivre notre maison au service de tous.
 
Xavier Berthelot

Président de la MJC

Affichages : 21477